Nothing to Hide est un documentaire dédié à la question de la surveillance de masse et à son acceptation dans la population. Il est réalisé et produit par deux journalistes français et allemands, Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic. Le documentaire a été « crowdfundé » par plus de 400 internautes.

Nous nous accordons généralement à dire que les régimes de surveillance sont intrinsèquement liberticides et dangereux. Nous utilisons pourtant un nombre croissant de services et applications « gratuites » comme Facebook, Google, Whatsapp etc… Les révélations Snowden ont démontré que les données récoltées par ces entitées privées servent de matière première à la surveillance de masse (programmes PRISM, XKeyscore…).

La réponse à ce dilemme a été notamment fourni par Eric Schimdt, le PDG de Google, et est repris allègrement par nos politiciens : « si vous n’avez rien à cacher, vous n’avez rien à craindre ». Ainsi chacun d’entre nous peut continuer de bénéficier en toute sereinité de ces services « gratuits » en ligne, de se répéter « je n’intéresse de toute façon personne » et qu’à la fin « ils peuvent bien regarder, je n’ai rien à cacher ». La logique du « rien à cacher » à l’ère du Big Data n’a encore jamais été interrogée. Eluder cette question nous empêche pourtant de répondre à une autre : quelle société sommes nous en train de construire pour nous et les générations à venir ?

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*