Réformer les institutions européennes pour rendre leur fonctionnement démocratique ? Proposer un programme paneuropéen pour une Europe sociale et écologique ? Expérimenter un mouvement démocratique à l’échelle supranational dans plusieurs langues via une plateforme numérique et des groupes locaux spontanés ? C’est le pari de DiEM25… A Copenhague, nous avons rencontré Ole Willers et David Escudero qui font partie de DiEM25. Un mouvement au fonctionnement presque démocratique avec des groupes locaux autonomes, un conseil tiré au sort et des décisions prises directement par ses membres : ça vaut le coup d’oeil !

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*